Ouverture de la Cité de l'architecture et du patrimoine
pano cité
 
Header image 15 septembre 2007 : le musée des Monuments français entièrement rénové rouvre ses portes à la Cité de l’architecture et du patrimoine, place du Trocadéro à Paris.
 
Borne interactive : cliquez-glissez dans l'écran Ecliptique a réalisé spécialement pour la Cité des contenus de bornes de consultation interactive placées dans la galerie des moulages.

Ces bornes ont pour but de visualiser dans leur contexte les originaux des moulages visibles dans la galerie. Quatre sites ont été sélectionnés, en relation précise avec la collection du musée : Aulnay-de-Saintonge, Chartres, Strasbourg et Conques.











Vous pouvez voir en cliquant ci-dessous une borne en situation dans la galerie Davioud.

logo flash au format Quicktime

logo flash au format Flash 9
Problématique et résolution : la technologie du panoramique sphérique interactif s'est naturellement imposée pour répondre à  la question de comment situer un objet dans son environnement. Il ne s'agissait pas là  de modéliser un édifice mais d'y effectuer des prises de vue réelles. Le principe général étant de photographier l'ensemble d'une sphère par rapport à un unique point correctement choisi, puis d'assembler les images obtenues les unes aux autres afin de reconstituer l'environnement original. Un autre avantage de ce procédé est d'offrir une interactivité avec l'utilisateur qui choisit à  sa guise de visualiser un secteur de son choix avec la possibilité de s'approcher ou de s'éloigner du sujet.

Un deuxième principe a été proposé par Ecliptique afin de visualiser les façades d'édifices : réaliser une seule image plane en très haute définition (supérieure à 100 millions de pixels). Cette image correctement traitée et affichée sur un écran d'ordinateur permet une précision de lecture inégalée.

Types de visuels : deux types d'images ont été produits : des panoramiques sphériques et des photographies de façades équirectangulaires parfaitement orthoscopiques.

Résolution : afin de pouvoir apprécier les différents composants de l'architecture par rapport à leur environnement, une grande résolution optique s'est très vite imposée, seul moyen d'obtenir un résultat correct lors d'un grossissement vers une zone de l'image choisie par l'utilisateur. Ceci a engendré plusieurs types de problèmes spécifiquement liés à la résolution, problèmes qui s'ajoutent à ceux classiques et inhérents à la prise de vue panoramique.

Chaque panoramique finalisé pèse donc plus de 300Mo, les images planes jaugeant entre 1,5 et 3Go selon le champ acquis et/ou le recul disponible lors de la prise de vue.

Exemple de résolution d'une image plane (à visualiser sur place dans la borne dédiée à Strasbourg)
cathedrale strasbourg


Exemple en ligne, (façade du Grand Palais, Paris) avec le player Zoomify.


Exemple de résolution d'une image panoramique (à visualiser sur place dans la borne dédiée à Chartres)
panoramique
(Compte tenu du poids de chaque panoramique, il n'est pas possible d'en voir un exemple en ligne...)

Player et moteur de rendu :
une fois les images générées, il reste encore à les afficher correctement. La fluidité d'affichage était un des critères déterminant dans le cahier des charges de l'appel d'offre. Pour cela, un moteur de rendu spécifique a été développé en collaboration avec Emmanuel Icart. Ce moteur tire parti du maximum des possibilités des machines d'exploitation et a été optimisé précisément pour le meilleur ratio fluidité / netteté / vitesse de chargement. Les images sont affichées en 32bits sur des écrans 24 pouces de 1200x1920 pixels. Le player est aussi capable de lire indifféremment des fichiers panoramiques sphériques et des images équirectangulaire en haute résolution.

cité
Interface et ergonomie : chaque borne présente un certain nombre de points de vue de chaque site sélectionné. Ces différents points de vue peuvent être soit des panoramiques, soit des images planes. Sur chaque point de vue, les moulages de la collection doivent pouvoir être localisés. L'ensemble des fonctions de navigation est assurée par un joystick et un bouton poussoir. Le joystick permet la navigation dans l'image et le changement d'échelle, le poussoir n'a pour fonction que de passer à la vue suivante. Un plan affiche en permanence la localisation du point de vue ainsi que celle des oeuvres reproduites dans la galerie. Des cartels sont associés aux différents points de localisation des originaux.
Après une certaine période d'inactivité, la borne passe en mode "veille" et affiche aléatoirement l'ensemble du contenu.

Chaque station est entièrement paramétrable par un administrateur et ce très simplement via un fichier de réglage au format texte.

borne

Il ne vous reste plus qu'à vous rendre sur place...

ADRESSE :
Cité de l'architecture et du patrimoine
Palais de Chaillot
1, place du Trocadero et du 11 novembre
75116 PARIS

Header image

À lire :
www.urbanbike.com
www.galerie-photo.com


Laurent Thion / Ecliptique. Septembre 2007. 
Flash player développé par: flashpanoramas.com
pano cité